L’autisme c’est quoi ?

Whats ABA?

Une Description de l’autisme

L’autisme est un trouble du développement qui affecte les compétences d’une personne à communiquer, comprendre le langage, jouer, et interagir avec les autres (DSM-IV; 1994). L’autisme n’est pas une maladie ou une infection. Il n’est pas contagieux et n’est pas acquis à travers le contact avec l’environnement. L’autisme est un trouble neurologique qui est supposé apparaître à la naissance ou durant la gestation, et qui est toujours visible avant l’âge de trois ans. Bien que l’autisme affecte le fonctionnement cérébral, les causes spécifiques de l’autisme sont encore méconnues. En fait, l’hypothèse la plus répandue est que les causes soient multiples (métabolisme ? gènes ? infections ? etc.), chacune pouvant provoquer des formes différentes d’autisme. La recherche future nous aidera à identifier les étiologies de l’autisme (Dunlap; Bunton & Kay, 1999).

Le trouble du spectre autistique(TSA)

Le Trouble du Spectre Autistique (TSA) est une définition élargie de l’autisme. Elle inclue les formes classiques du trouble ainsi que d’autres troubles, très similaires, dans lesquels on retrouve un certain nombre de caractéristiques élémentaires. En plus de l’autisme, le TSA inclue les diagnostiques et classifications suivantes: 1. Le trouble envahissant du développement – non spécifié, 2. Le syndrome de Rett; 3. Le syndrome Asperger, et 4. Le trouble désintégratif de l’enfance (DSM-IV; 1994). Bien que la forme classique de l’autisme se distingue des autres formes de TSA, les termes autisme et TSA sont utilisés de manière interchangeable.

Description Comportementale

Les individus avec autisme se caractérisent en premier lieu par des difficultés développementales en communication verbale et non verbale, en relations sociales et dans les activités de jeu. Tous les individus avec autisme font l’expérience de difficultés à établir des relations sociales. Par ailleurs, ils exhibent souvent des mouvements inhabituels, répétitifs et envahissants (incluant des comportements d’autostimulations et des stéréotypies), des résistances au changement dans le cadre de leurs routines ou dans d’autres aspects de leur environnement, une hyper ou hypo- sensibilité à certaines formes de stimulations, et des crises. On constate également que les personnes avec autisme présentent des pôles de compétences, et des schémas de développement de compétences déséquilibrés et inhabituels. Certains individus présentent des habiletés supérieures dans certains domaines (tels que la musique, les mécaniques, les calculs arithmétiques, etc.), alors qu’ils accusent un retard significatif dans d’autres (par exemple, la communication).

Prevalence

Selon la méta-analyse de Fombonne de 2003, qui a étudié 32 différentes recherches épidémiologiques sur l’autisme et les TSA dans 13 pays différents, la prevalence est de 27.5 personnes sur 10.000 (environ 1.4 sur 500 personnes). Fombonne a déterminé que la prévalence de l’autisme est de 10 sur 10.000, que le TSA -non spécifié est de 15 sur 10.000 et que le syndrome Asperger est de 2.5 sur 10.000. La proportion garçons/filles est de 4.3 garçons pour une fille. Il n’existe pas de distinctions selon les origines sociales, culturelles et économiques. Bien qu’il puisse exister un lien entre l’autisme et la génétique, il n’existe pas de relation entre l’histoire ou la pratique culturelle d’une population, et l’autisme. Les anciennes théories qui avançaient que le comportement des parents avait un impact sur l’occurrence d’autisme chez leurs enfants, a été complètement démenti et discrédité (Dunlap, Bunton & Kay, 1999).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>